Non classé

L’île de Sainte-Marie : ses atouts touristiques et son histoire

Située au nord-est de la région d’Analanjirofo, l’île Sainte-Marie est un havre harmonieux de paix doté de plusieurs atouts. Il est possible d’y faire un tour pour en découvrir les délices et merveilles. À ce propos, de quels atouts touristiques dispose cette île ? Quelle est son histoire ? À lire dans cet article, la réponse à ces questions.

Atouts touristiques de l’île Sainte-Marie

L’île Sainte-Marie comme destination touristique est une idée géniale. En effet, elle est dotée d’une végétation abondante grâce à son climat chaud et humide, de plages magnifiques agréables pour la vue et d’une faune rare. Vous y trouverez par exemple de grandes baleines durant l’hiver austral, des mammifères de mers et autres choses étonnantes. De plus, les autochtones sont accueillants et aimables. Ce lieu du monde cache une flore rare et des forêts primaires. Ses océans regorgent d’une diversité de poissons et de crustacés. Cette ville a tout pour être la plus belle île de son époque. Les touristes peuvent visiter la plus ancienne église de Madagascar bâtie en 1857, l’île des pirates et les épaves d’anciens pirates sous l’eau. Par ailleurs, la gastronomie locale est délicieuse et faite à base de produits marins.

L’île de Sainte-Marie, son histoire en quelques lignes !

Encore appelée Nosy boraha, l’histoire retrace le séjour des pirates en 1700 qui avaient créé une communauté régie par la liberté, l’égalité et la fraternité. Sainte-Marie était un emplacement stratégique pour le commerce. Voilà pourquoi il était le siège des forbans. Cependant, cette île finit par être colonisée par la France, mais conserva un statut particulier jusqu’après l’indépendance de Madagascar. Il faut noter que plusieurs traces de cette histoire restent encore visibles de nos jours. Il s’agit de l’église de Sainte-Marie, les cimetières de pirates, les épaves, et même l’ancien fort de la compagnie française des Indes orientales.